logo-s4-gris

Muriel & Lionel Boyreau

Notre Oncle Paul Boyreau

Notre Grand père Boyreau

Notre Arrière Grand Père Boyreau

Une terre et des hommes

thumb Piron-batise1

Uune historie particulière de plus de 300 ans d'historie sur un grand terroir. 
C'est toujours une émotion de croiser l'inscription "1699" gravée sur la pierre de Piron, marque de l'implantation de cette famille à cet endroit,à la charnière du XVII et XVIIIe siècle. Les vieux registres de la commune rendent compte de la naissance du domaine de Piron en 1693 par un ancêtre BOYREAU. Notre famille est attachée à ce terroir, habité de souvenirs et situé dans la vallée du Gât-Mort. Cette petite rivère avoisine La Brède, ancien fief de Montesquieu. Notre arrière grand-père, Gabriel BOYREAU a obtenu la première médaille du Château en 1905 à Liège. Paul BOYREAU , succède alors à son père, André BOYREAU. Paul est toujours co-propriétaire et a dirigé le Château de 1944 à 1998. Et c'est aujourd'hui, Lionel BOYREAU, son neveu, qui prend la relève depuis 1999. Il a été rejoint par son épouse, Muriel BOYREAU, qui travaille dans la propriété depuis 2004. Lionel s'attache à la culture de la vigne et à l'élaboration du vin. Muriel s'occupe des tâches administratives et de la commercialisation.

Au tout début, la vigne à Piron n'intervenait que sur une petite partie.
Tout au long du XVIIIè siècle et au-delà, PIRON est donc dirigé par des hommes qui ont eu un autre métier : le premier connu est « marchand », un autre greffier.
Il faut attendre cependant 1840 et l'établissement d'un cadastre exact pour connaître la superficie viticole des exploitations.
A cette époque, PIRON compte 10 hectares de vignes et conservera cette surface pendant un siècle – ce qui pendant cette période constitue une exploitation de moyenne importance-.
Lorsque la mécanisation s'instaure définitivement en 1945, beaucoup ne peuvent s'adapter et disparaissent. Les autres ne passent que s'ils augmentent leur superficie cultivable. C'est le cas de PIRON qui passe et se maintiendra puisqu'à la fin du siècle précédent, la superficie du vignoble est de 23 hectares.

C'est en prenant en charge l'exploitation des sommets, des versants du Gat-mort et ceci tant l'ouest qu'à l'est de la vallée que cet accroissement a été possible. 
Ce bon terroir est toujours là, immuable, reconnu par l'AOC dès 1937. La diversification des terroirs aura pris plus de deux siècles...

Cartes anciennes de Saint Morillon

COPYRIGHT © 2014 CHATEAU-PIRON.FR - TOUS DROITS RESERVES - DESIGN WEB INFORMATIQUE CREATIVE